CHSCT du 26 mars 2019 – Déclaration liminaire

La CGT a lu en ouverture du CHSCT la déclaration suivante qui replaçait l’instance dans le contexte national qui est le sien : projet de loi dit de modernisation de la fonction publique, projet de réforme des congés bonifiés. Elle a également rappelé son inquiétude que des points cruciaux ne soient pas abordés dans cette séance du CHSCT comme les questions brûlantes de conditions de travail (réorganisations DNE, DGESCO) et que ne soit toujours pas présenté le bilan dressé par l’administration de l’enquête sur les conditions de travail d’avril 2018 avant que ne soit lancé la seconde édition.

Retrouvez la déclaration liminaire de la CGT en lien et ci-dessous