Alerte sur les congés bonifiés !

Le gouvernement a décidé, toujours sans aucune concertation, une suppression de fait de la bonification de congés pour les personnels originaires de l’outre-mer. Ceux-ci ne pourront plus bénéficier des congés abondés à 65 jours tous les 3 ans. Le paiement de la sur-rémunération pendant le séjour lié à la vie chère est également supprimée. La question de la prise en charge des frais de transport est pour le moment très floue, alors que ceux-ci étaient tout simplement pris en charge jusqu’à présent.

Ces annonces inquiètent de très nombreux collègues au sein de notre administration centrale. Le droit à congé bonifié n’est pas un privilège mais un droit légitime attaché au statut des fonctionnaires qui permet aux agent-e-s originaires de l’outre-mer de retourner aux pays pour se ressourcer et de garder le lien culturel et familial fondamental à la construction de chaque individu et à la richesse identitaire… Le prétexte du gouvernement, les agents « partiront plus souvent mais moins longtemps », est fallacieux : comment une famille originaire des DOM pourrait-elle se déplacer plus souvent sans transport pris en charge et sans prime de vie chère ?  Il faut également le caractère très discriminatoire de cette mesure puisqu’elle ne concerne pas les métropolitains en poste dans les DOM. La CGT vous alerte sur cette réforme et en demande le retrait pour maintenir le droit aux congés bonifiés !