Déclaration liminaire CTAC du 13 février 2019

La CGT, première force à l’issue des élections professionnelles, a siégé renforcée et renouvelée à l’occasion de la première réunion du CTAC. A cette occasion, sa déclaration liminaire replaçait la réunion du CTAC dans le contexte social et politique particulièrement inquiétant qui est le sien : urgence sociale, mépris de classe, répression, loi liberticide… Elle a rappelé ses propositions en matière de plan d’urgence sociale et demandé le retrait du plan de suppression de 50 postes au sein de l’administration centrale.

Retrouvez ci-dessous et en lien notre déclaration liminaire