Les chiffres cachés du ministère : bilan social 2017

Après les « Pentagon Papers », les « Panama Papers », voici les « Administration Centrale Papers »… Lundi 10 septembre se tenait le Comité Technique de l’administration centrale (CTAC) d’examen du bilan social. Suppressions de postes, mal-être au travail ou inégalités entre personnels : en 4 pages, la CGT vous révèle les chiffres cachés de l’administration centrale du ministère.

Un tract à découvrir en lien ou ci-dessous

Nous n’avons pas voulu nous en tenir à une présentation à plat des données relatives au ministère (âge moyen, effectifs par implantations…) que vous saurez très bien aller chercher seuls dans le bilan social. Mais nous avons extrait du bilan social quelques chiffres chocs qui soulignent les principaux problèmes auxquels nous sommes confrontés :

  • 73 suppressions d’emplois prévues en 2019, -1000 postes en 20 ans (bilan social 1998)
  • 10,4% des effectifs sont aujourd’hui des contractuels
  • des collègues sous pression : 1 jour de congé sur 5 n’est pas consommé dans l’année
  • 10% des effectifs consultent les services de prévention pour mal-être
  • 13,9 ans en moyenne pour obtenir une promotion
  • 1,5% des effectifs changent de catégorie dans l’année, concours compris
  • Absence de données relative à l’évolution de l’IFSE
  • Baisse globale des primes en catégorie B mais +9% pour les administrateurs civils hors classe
  • le nombre de jours de formation s’est effondré : -33% en 4 ans
  • plafond de verre à la centrale : les femmes sont sous-représentées dans l’encadrement (60% des effectifs, seulement 55% de l’encadrement intermédiaire et 34% de l’encadrement supérieur)
  • Handicap : seulement 4,3% de travailleurs en situation de handicap contre 5,3% dans la fonction publique et 6% comme obligation légale

Pour en savoir plus, plongez dans le tract !