Retraites : 60 maximum, SMIC minimum !

En cette rentrée, vous trouverez ci-joint le tract unitaire des syndicats d’Ile de France qui dénonce le système universel de retraites par points que le gouvernement cherche à mettre en place. Sous couvert de simplifier un système qui a été complexifié par les différentes réformes attaquant les retraites, le gouvernement tente de passer d’un système de solidarité intergénérationnel à un système individuel soumis aux aléas des marchés financiers. C’est pourtant notre travail qui créée les richesse et elles ont été multipliées par 4 en 30 ans. Une solidarité basée sur une meilleures répartition des richesses est la seule voie de progrès possible.

Le tract vous permettra d’avoir des arguments pour contrer sur ce projet qui entrainerait une paupérisation inéluctable des retraités :

  • remise en cause du statut des fonctionnaires via la fin du cade des pensions, une retraite calculée sur l’ensemble de la carrière et non sur les 6 derniers mois.
  • des pensions de réversion supprimées ou largement diminuées
  • disparition des majorations de trimestre pour enfants
  • remise en cause du minimum contributif qui corrige actuellement la faiblesse des revenus de 4,9 millions de retraitées dont 70% de femmes.

L’ensemble de ces mesures attaquent particulièrement les pensions des femmes dont la faiblesse ne serait plus compensée par un ensemble de droits sociaux.

Les financements existent pourtant pour faire vivre durablement les régimes existants :

  • Le CICE et le pacte de responsabilité, c’est 35 milliards d’€
  • La suppression des exonérations des cotisations patronales, ce sont plus de 25 milliards
  • Un million d’emplois créés (ce que revendique le patronat), ce sont 13 milliards
  • L’égalité de salaires femmes/hommes, ce sont plus de 10 milliards pour la sécurité sociale en 2020
  • La lutte contre le travail dissimulé, c’est 6 milliards d’€

Et d’autres informations dans le tract en lien et ci-dessous

Non à un système de retraites par points et par capitalisation

 POUR BIEN VIVRE SA RETRAITE,
UN RÉGIME SOLIDAIRE PAR RÉPARTITION,
À PRESTATIONS DÉFINIES.

60 ANS C’EST LE MAXIMUM !
MINIMUM AU NIVEAU DU SMIC !