CTAC du 10 septembre : déclaration liminaire

A l’occasion de la rentrée des instances au sein de l’administration centrale, la CGT Educ’action a prononcé en introduction à la séance du 10 septembre 2018 une déclaration portant principalement sur les inquiétudes soulevée par le rapport Action publique 2022 rendu public pendant l’été. Loin d’être « enterré », le rapport « Action publique 2022 » est bel et bien une feuille de route pour le gouvernement, toujours obsédé par son objectif de baisse de la dépense publique et de la suppression de 120 000 fonctionnaires à l’horizon 2022. Deux points nous inquiètent plus particulièrement :
– les attaques sur le statut de la fonction publique
– les attaques sur les administrations centrales, confirmées par une circulaire du premier ministre du 24 juillet 2018.
C’est ce que nous avons précisé dans le texte à lire en lien ou ci-dessous.