Action publique 2022 : les attaques sur le statut se précisent…

Nous reproduisons ci-dessous une alerte de notre camarade Jean-Marc Canon, secrétaire général de l’UFSE-CGT, union des syndicats de fonctionnaires au sein de la fonction publique d’Etat. Il attire notre attention sur les dernières annonces du premier ministre dans le cadre du programme « Action publique 2022 » et nous appelle très largement à la mobilisation le 22 mars pour défendre le service public et le statut de la fonction publique.

Les annonces du gouvernement ont reçu une réponse unitaire extrêmement ferme de

« Chers Camarades,

Vous trouverez ci-joint la transcription par les ministres en charge de la Fonction publique des annonces du Premier ministre à l’occasion du CITP du 1er février.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce document confirme toutes nos craintes et constitue une boîte à outils anti Statut général et anti agents d’un niveau particulièrement inquiétant. (…) Pour faire reculer le camp d’en face et obtenir des avancées, il faut à l’évidence élever le rapport de forces et l’inscrire résolument dans la durée.

Mais, rien ne sera automatique. Il faut donc, plus que jamais, faire de la réussite du 22 mars dans la Fonction publique une priorité majeure. Ne nous y trompons pas : les suites qui s’annoncent déjà incontournables du 22 mars dépendront étroitement du nombre de grévistes et de manifestants qui seront décomptés ce jour-là.

Bien fraternellement,

Jean-Marc CANON,

Secrétaire général de l’UFSE-CGT »

Vous trouverez ci-dessous et en lien le document de concertation « Refonder le contrat social avec les agents publics »