Fonction publique : tous mobilisés le 10 octobre !

Dans une unité d’une ampleur inédite depuis plus de dix ans, les fédérations CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FA (Autonomes), FO, FSU, Unsa et Solidaires appellent les agents publics à une journée de grève et de manifestations le 10 octobre pour la défense de leur statut et de leur pouvoir d’achat. Car, oui, dans la fonction publique, depuis des années, le contexte est morose : agents pressurés, pouvoir d’achat en berne, remise en cause permanente de nos missions, annonces catastrophiques du gouvernement… Pour nos statuts, pour notre pouvoir d’achat, pour le sens de nos missions, mobilisons-nous massivement le 10 octobre !
  • Des annonces désastreuses
La qualité de notre service public, nos infrastructures, notre engagement en tant que fonctionnaires et notre statut, garantissent l’Etat de droit et le vivre ensemble. Nos services publics sont déjà fragilisés par les politiques d’austérité, le manque de moyens, le culte de la performance et des résultats. Les premières annonces d’Emmanuel Macron et de son gouvernement sont très insupportables : nouveau gel du point d’indice, réinstauration du jour de carence, suppression de 120 000 postes dont 50 000 dans la fonction publique d’Etat, réductions budgétaires qui affectent nos missions… Et c’est sans compter toutes les attaques à venir ! 
  • Pouvoir d’achat : on n’en peut plus !
Depuis 2010, le gel du point d’indice a entrainé des pertes considérables du pouvoir d’achat pour les fonctionnaires : c’est une perte mensuelle de 86€ (ADJAENES C1) à 225€
(Attaché hors classe !). Habitants en région parisienne, plus encore que nos collègues en région, nous subissons le gel de notre pouvoir d’achat. Nous subissons les prix démentiels de l’immobilier… Nous connaissons tous les fins de mois difficiles !
CSG, promesse non tenue ! Candidat à la présidentielle, Macron avait juré que la hausse de la CSG de 1,7% serait non seulement compensée, mais qu’elle permettrait un gain de pouvoir d’achat pour tous les salarié-e-s, fonctionnaires compris. Et non ! Le ministre Darmanin des « comptes publics » a sorti la calculette : il n’y aura pas de coup de pouce. Pire la compensation de la hausse n’est pas totalement garantie…
Et qu’en sera-t-il de nos primes à la centrale ? Le gel des primes initié en 2017 semble promis à durer… Qui peut d’ailleurs nous garantir que nous auront bien une campagne de bonus de fin d’année maintenant que le CIA est devenu facultatif ?
Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres encore que nous détaillons dans le tract en lien ou ci-dessous, par la grève ou la manifestation, mobilisons nous massivement le 10 octobre !
 
Mardi 10 octobre 2017
Fonction publique – Grève et manifestation
Départ à 14h de Bastille
Point de rendez-vous administration centrale sous le ballon de la FERC-CGT
(Fédération Éducation Culture Recherche)